Hernie abdominale et ombilicale

Durée de l’intervention Variable, couramment de 1 à 2 heures

Durée moyenne d’hospitalisation Variable, de 1 journée (ambulatoire) à 5 jours

Image hernie eventration

  • intervention peu douloureuse
  • sous anesthésie générale

Informations mise à jour le 14/03/2017

Télécharger la fiche

La fiche d'information patient officielle sur la cure des hernies abdominales est consultable et téléchargeable.

Indications

Les hernies abdominales ou ombilicales correspondent à une issue de contenu à travers la paroi abdominale de l'ombilic.Ces hernies ne disparaissent jamais spontanément mais tendent au contraire à augmenter progressivement de taille, devenant de plus en plus gênantes, voire peuvent provoquer un étranglement des viscères qu'elles contiennent (le plus souvent l‘intestin grêle) et provoquer alors une occlusion intestinale aiguë qui nécessitera une intervention d'urgence. C'est la raison pour laquelle on recommande habitullement leur correction chirurgical dès lors qu'elles sont été diagnostiquées. 

Techniques d'intervention

L’intervention consiste à replacer le contenu de la hernie ombilicale dans la cavité abdominale et à renforcer la zone de faiblesse sur la paroi abdominale. L'intervention peut être réalisée de deux manières, la première consiste en un rapprochement des muscles de la paroi musculaire par des fils de suture (technique traditionnelle), la seconde, plus récente dite « sans tension » et offrant de meilleurs résultats et confort post-opératoire, est moins douloureuse et avec un taux de récidive plus faible, consiste en à interposer une prothèse de paroi, ou "plaque" souple qui s’intègre aux muscles et leur rendent leur solidité

La mise en place de la prothèse peut s'effectuer soit :

  • par laparoscopie (ou cœlioscopie) : technique la plus fréquemment utilisée, la plus récente, et mini-invasive, consistant à réaliser plusieurs petites incisions (3 incisions d’un centimètre). Cette technique présente l’intérêt d’être peu agressive, réduisant les douleurs post-opératoires et permettant une reprise plus rapide des activités quotidiennes
  • par laparotomie : technique traditionnelle par voie ouverte, consistant en une incision en regard de la hernie, avec une cicatrice unique de taille variable selon l'importance de la hernie.

En cas de hernie abdominale volumineuses, votre chirurgien devra peut-être combiner les 2 techniques d'intervention (rapprochement des muscles et mise en place de la prothèse).

Dans tous les cas c'est la taille de la hernie qui guidera le chirurgien dans le choix de la technique, et c'est également la taille de la hernie qui conditionnera la durée de l'hospitalisation et les suites.

Après l'intervention

  • prise d'antalgiques simples 
  • reprise progressive des activités quotidiennes courantes et des activités légères
  • possibilité de boire et manger le soir-même de l’intervention
  • pas de régime alimentaire post-opératoire particulier mais noter qu'il faut éviter toute constipation qui amènerait à des efforts de poussée excessifs (prescription le cas échéant de laxatifs)
  • port d'une ceinture abdominale de contention pendant 1 mois
  • bain à proscrire pendant 1 mois
  • arrêt de travail de 2 à 4 semaines
  • en cas de cœlioscopie : des douleurs vers les épaules ou sous les côtes peuvent survenir le lendemain de l’intervention et disparaissent en 24/48h
  • consultation post-opératoire 1 mois après l’intervention par votre chirurgien
  • reprise des activités physiques et sportives normales après 1 mois

Inconvénients de l'intervention

Risques et inconvénients de l'intervention

  • apparition d'un sérome (poche de liquide lymphatique) sur la zone opérée, qui peut nécessiter une ponction pour évacuation (assez rare, surtout si la prescription de contention par ceinture a été bien suivie)
  • en cas de cœlioscopie : des douleurs vers les épaules ou sous les côtes peuvent survenir le lendemain de l’intervention et disparaissent en 24/48h (très fréquent)
  • infection de la prothèse qui peut nécessiter une réintervention (rare)
  • apparition d'un hématome sur la zone opérée (hématomes de petite taille très fréquent, mais hématomes volumineux beaucoup plus rares). Généralement, il disparaît tout seul mais dans de rares cas (si volumineux ou douloureux), une ponction voire une réintervention pourra être nécessaire

MVM
Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale

Centre de traitement
viscéral

Tél. : 04 67 42 19 70
Fax : 04 67 42 42 66

Ce site est à but informatif et ne remplace en aucun cas une consultation

  1. Mentions légales
  2. Plan de site
  3. © Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale - Réalisation Metycea