Chirurgie gynécologique (ovariectomie)

Durée de l’intervention 1 heure

Durée moyenne d’hospitalisation 2 à 4 jours

Image ovaire

  • intervention peu douloureuse
  • sous anesthésie générale

Informations mise à jour le 14/03/2017

Télécharger la fiche

Sont consultables et téléchargeables les fiches d'information patiente officielles sur l'ovariectomie et sur la chirurgie des trompes de Fallope.

Indications

L'ovariectomie consiste à enlever un ovaire (ovariectomie unilatérale) ou les deux ovaires (ovariectomie bilatérale) et est couramment associée au retrait simultané des trompes de Fallope (salpingo -ovariectomie) en raison de :

  • Kyste ou tumeur bénigne de l'ovaire
  • Endométriose
  • Torsion de l'ovaire
  • Abcès tubo-ovarien
  • Cancer de l'ovaire
  • Risque accru (mutations du gène BRCA1 ou BRCA2 ) de cancer de l'ovaire ou du cancer du sein

Techniques d'intervention

  • Ovariectomie par laparoscopie (ou cœlioscopie) +++ : technique la plus fréquente, la plus récente, et mini-invasive, consistant à réaliser plusieurs petites incisions (3 voire 4) sur l'abdomen pour introduire les instruments opératoires, pour réliser l'intervention par vidéo/caméra. Cette technique permet une hospitalisation plus courte et présente l’intérêt d’être peu agressive, de provoquer peu de douleur post-opératoire, et permet une reprise rapide des activités quotidiennes
  • Ovariectomie par laparotomie : technique traditionnelle par voie ouverte, beaucoup plus rarement utilisée, consistant en une grande incision abdominale unique, verticale ou transverse, 

Après l'intervention

  • prise d'antalgiques simples 
  • reprise possiblement rapide des activités quotidiennes courantes et activités légères
  • reprise des activités physiques et sportives normales après 1 mois
  • pas de régime alimentaire post-opératoire particulier
  • arrêt de travail de 2 à 4 semaines, selon le caractère physique ou non de la profession
  • en cas de cœlioscopie : des douleurs vers les épaules ou sous les côtes peuvent survenir le lendemain de l’intervention et disparaissent en 24/48h
  • consultation post-opératoire 1 mois après l’intervention par votre chirurgien

Inconvénients de l'intervention

Risques et inconvénients de l'intervention

  • diminution de la fertilité après une ovariectomie unilatérale, et par définition stérilité en cas d'ovariectomie bilatérale
  • autres complications possibles non spécifiques de la chirurgie gynécologique : thrombose veineuse (phlébite) ; infections pulmonaire ou urinaire, abcès de la paroi abdominale (infection de la cicatrice) entraînant une cicatrisation retardée de la peau

MVM
Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale

Centre de traitement
viscéral

Tél. : 04 67 42 19 70
Fax : 04 67 42 42 66

Ce site est à but informatif et ne remplace en aucun cas une consultation

  1. Mentions légales
  2. Plan de site
  3. © Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale - Réalisation Metycea