Chirurgie gynécologique (hystérectomie)

Durée de l’intervention 1 à 2 heures

Durée moyenne d’hospitalisation 2 à 5 jours

Image utérus

  • sous anesthésie générale

Informations mise à jour le 14/03/2017

Télécharger la fiche

Sont consultables et téléchargeables les fiches d'information patiente officielles sur l'hystérectomie et le traitement des fibromes.

Indications

L'hystérectomie consiste à enlever l'utérus, voire selon les cas les ovaires, les trompes de Fallope et la partie supérieure du vagin en raison de :

  • Cancer de l'utérus ou du col de l'utérus
  • Fibromes utérins
  • Endométriose, adénomyose
  • Prolapsus utérin
  • Pathologies bénignes : Douleurs pelviennes chroniques, saignements vaginaux persistants

Techniques d'intervention

Plusieurs types d'hystérectomie existent :

  • Hystérectomie totale : l'utérus en intégralité - avec le col de l'utérus - est enlevé
  • Hystérectomie subtotale ou partielle : le col de l'utérus n'est pas enlevé
  • Hystérectomie totale élargie : c'est une hystérectomie totale avec l'ablation également de la partie supérieure du vagin, ainsi que des ganglions lymphatiques pelviens, réservée au traitement des cancers

Trois techniques possibles :

  • par laparoscopie (ou cœlioscopie) : technique mini-invasive consistant à réaliser plusieurs petites incisions abdominales pour introduire les instruments permettant de réaliser l'intervention par système vidéo/caméra. L'extraction de l’utérus sera elle faite par voie vaginale ou par incision abdominale.
  • par laparotomie : consistant en une incision abdominale horizontale (cicatrice comparable à celle résultant d'une césarienne) ou verticale
  • par voie vaginale (ou voie basse) : se déroulant par les voies naturelles sans incision abdominale. Elle est souvent ssociée à la la technique par laparoscopie

Après l'intervention

  • sonde urinaire pendant 1 jour
  • drain abdominal pendant 48 heures, non systématique, rarement nécessaire
  • prévention d’une phlébite des membres inférieurs par : un lever précoce, le port de bas de contention et un traitement anticoagulant
  • saignement vaginal modéré après l'intervention
  • reprise d’une alimentation normale rapidement, dans les 24 heures habituellement
  • durée de séjour varaible selon la technique : 2 à 3 jours pour les hystérectomies vaginales et par laparoscopie ; 4 à 6 jours pour les hystérectomies par laparotomie
  • à la sortie et pendant 1 mois, proscrire : bains, tampons, rapports sexuels et éviter les efforts physiques importants

Inconvénients de l'intervention

Risques et inconvénients de l'intervention

  • hématome de la paroi abdominale nécessitant des soins locaux (fréquent mais en général non grave)
  • abcès de la cicatrice abdominale ou vaginale nécessitant des soins locaux ou parfois un drainage chirurgical (plus rare)
  • infection urinaire : assez fréquent mais en général peu grave et traité par antibiotiques seuls
  • stérilité, par définition, après une hystérectomie
  • autres complications possibles non spécifiques de la chirurgie gynécologique : thromboses veineuse (phlébite) ; infections pulmonaire, abcès de la paroi abdominale (infection de la cicatrice) entraînant une cicatrisation retardée de la peau

MVM
Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale

Centre de traitement
viscéral

Tél. : 04 67 42 19 70
Fax : 04 67 42 42 66

Ce site est à but informatif et ne remplace en aucun cas une consultation

  1. Mentions légales
  2. Plan de site
  3. © Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale - Réalisation Metycea