Chirurgie du foie (hépatectomie)

Durée de l’intervention 2 à 3 heures

Durée moyenne d’hospitalisation 5 à 12 jours

Image foie

  • sous anesthésie générale

Informations mise à jour le 14/03/2017

Télécharger la fiche

La fiche d'information patient officielle sur la chirurgie hépatique est consultable et téléchargeable.

Indications

L'hépatectomie (ou résection hépatique) consiste en une ablation d’une partie plus ou moins étendue du foie, en raison de :

  • Tumeurs hépatiques : Tumeurs bénignes, tumeurs malignes (hépatocarcinome, cholangiocarcinome, sarcome), métastases hépatiques (métastases de cancers colo-rectaux)
  • Pathologies infectieuses du foie : kystes parasitaires, abcès chroniques bactériens
  • Malformations du foie : dilatations localisées des voies biliaires

Techniques d'intervention

L'intervention consiste à retirer toutes les lésions localisées sur le foie. La conservation d'une proportion de foie suffisante est nécessaire pour éviter une insuffisance hépatique post-opératoire.

L’intervention peut, selon la localisation de la zone à opérer et la difficulté prévisible de l'intervention, être réalisée soit par voie cœlioscopique (plusieurs incisions de petite taille, et intervention faite par vidéo/camera) soit par laparotomie (une seule mais large incision de l’abdomen, sous les côtes). 

Après l'intervention

  • Nécessité de surveillance en soins intensifs voire en réanimation pendant 48h puis transfert dans une unité de soin traditionnelle 4 à 10 jours
  • possibilité de se lever le soir ou le lendemain de l’intervention
  • régime alimentaire post-opératoire : possibilité de boire le soir de l’intervention puis reprise en général rapide d'une alimentation normale
  • en cas de cœlioscopie : des douleurs vers les épaules ou sous les côtes peuvent survenir le lendemain de l’intervention et disparaissent en 24/48h
  • analyses sanguines quotidiennes les premiers jours pour s’assurer du bon fonctionnement du foie
  • retrait dès que possible des drains, cathéters veineux et sonde urinaire
  • arrêt de travail de 3 à 6 semaines, selon le caractère physique de la profession
  • une fois à domicile, reprise progressive des activités quotidiennes et d'une activité légère
  • reprise des activités physiques et sportives normales après 1 mois si cœlioscopie, ou 2 mois si laparotomie
  • consultation post-opératoire 1 mois si après l’intervention par votre chirurgien
  • à terme, aucun régime spécifique nécessaire 

Inconvénients de l'intervention

Effets secondaires, risques et complications  

  • Risques inhérentes à toute chirurgie abdominale : hématome, abcès de paroi, infection urinaire ou de cathéter, phlébite, embolie pulmonaire... sachant que les complications graves sont rares, et les complications mineures sont plus fréquentes
  • Risques spécifiques à la chirurgie du foie :

- Effets secondaires précoces, fréquents et bénins : douleurs, nausées ou manque d'appétit

- Fuite biliaire (ou "fistule" biliaire) : le foie récemment opéré peut laisser fuir de la bile, qui est habituellement évacuée par le drain ; dans certains cas il faut rajouter un ou plusieurs drains placés par ponction, sous anesthésie locale ; l’écoulement biliaire se tarit avec un délai variable, allant de quelques jours à plusieurs semaines

- Saignement post-opératoire : le foie est un organe très vascularisé, donc il y a un risque de saignement au cours de l'intervention et dans les heures suivantes, et d’hématome post-opératoire, d’abondance et de gravité variable, de traitement allant de la simple administration de fer, à la transfusion, voire à la ré-intervention.

 

MVM
Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale

Centre de traitement
viscéral

Tél. : 04 67 42 19 70
Fax : 04 67 42 42 66

Ce site est à but informatif et ne remplace en aucun cas une consultation

  1. Mentions légales
  2. Plan de site
  3. © Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale - Réalisation Metycea