Chirurgie de l'estomac pour reflux gastro-œsophagien et hernie hiatale

Durée de l’intervention 1 heure

Durée moyenne d’hospitalisation 2 à 3 jours

Image reflux acide

  • intervention peu douloureuse
  • sous anesthésie générale

Informations mise à jour le 14/03/2017

Télécharger la fiche

Sont consultables et téléchargeables les fiches d'information patient officielles sur le traitement de la hernie hiatale et sur le traitement du méga-œsophage.

Indications

Ce type de chirurgie de l'estomac est utilisé chez les patients :

  • Soit souffrant de reflux gastro-œsophagien (RGO) sévère et insuffisamment calmé par les traitements médicamenteux ; remontées acides, brûlures œsophagiennes (œsophagite), régurgitations
  • Soit présentant une hernie hiatale (ascension d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers l’orifice hiatal du diaphragme)
  • Soit ayant à la fois un RGO et une hernie hiatale

Techniques d'intervention

L'intervention chirurgicale consiste en :

- réintégrer dans l’abdomen la portion d’estomac ascensionnée dans le thorax, en cas de hernie hiatale ;

- renforcer l’orifice hiatal du diaphragme soit par des points de suture, soit par la pose d’une prothèse ("plaque") de renfort pour les hernies hiatales très volumineuses.

- réaliser une fundoplicature (resserrement de la partie haute) de l’estomac pour diminuer le reflux gastro-œsophagien.

Actuellement cette chirurgie est quasiment toujours réalisée par cœlioscopie, (méthode la plus récente mini-invasive réalisant plusieurs incisions de petite taille). La laparotomie est réservée aux cas de hernie hiatale massive ou si antécédents chirurgicaux complexes.

Après l'intervention

  • prise d'antalgiques simples (paracétamol)
  • reprise progressive des activités quotidiennes et d'une activité légère
  • réalimentation rapide avec possibilité de boire et manger mixé le soir-même de l’intervention
  • régime alimentaire à observer pendant 2 semaines : éviter les fibres végétales crues, fractionner l’alimentation (faire des petits repas de façon fréquente), manger lentement en mâchant bien
  • arrêt de travail de 2 à 4 semaines
  • en cas de cœlioscopie : des douleurs vers les épaules ou sous les côtes peuvent survenir le lendemain de l’intervention et disparaissent en 24/48h
  • consultation post-opératoire 1 mois après l’intervention par votre chirurgien
  • reprise des activités physiques et sportives normales après 1 mois

Inconvénients de l'intervention

Risques et inconvénients de l'intervention

  • complications relatives à toute intervention chirurgicale abdominale (infection, hémorragie, douleur, phlébite, embolie)
  • complications relatives à la chirurgie du RGO : hémorragie à partir de la rate pouvant nécessiter son ablation (splénectomie) (très rare) ; plaies à l’œsophage ou à l’estomac avec parfois des conséquences graves (péritonite) (très rare) ; traumatisme des nerfs de l’estomac (pneumogastriques) entraînant une paralysie gastrique relative et se traduisant par une digestion difficile
  • en cas de non respect du régime alimentaire à observer et des règles hygiéno-diététiques dans les 3 mois post-opératoires : vomissements, douleurs rétro-sternales, accrochages alimentaires
  • apparition de nouveaux symptômes : dysphagie (difficultés à la déglutition), sensation de satiété précoce, gas-bloat syndrome
  • aggravation des symptômes pré-existants : lenteurs de digestion, ballonnements, aérophagie

MVM
Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale

Centre de traitement
viscéral

Tél. : 04 67 42 19 70
Fax : 04 67 42 42 66

Ce site est à but informatif et ne remplace en aucun cas une consultation

  1. Mentions légales
  2. Plan de site
  3. © Millénaire Viscéral Montpellier - Cabinet MVM chirurgie viscérale - Réalisation Metycea